Le  Yogi

 Blog

APANA VAYU : ANCRAGE / ÉLIMINATION / IMMUNITÉ.

May 3, 2018

De loin on peut croire que l’ayurvéda est une discipline complèxe, mais quand on regarde d’un peu plus près c’est beaucoup plus simple qu’on ne le pense !

 

INTRODUCTION : LES 3 DOSHAS.

 

Comme en médecine Chinoise, l’ayurvéda utilise les cinq éléments pour classer toute choses : Espace (aussi appelé Ether), Air, Feu, Eau, Terre.

 

À partir de ces cinq éléments, l’ayurvéda à classé trois types de constitutions possible, trois doshas :

 

VATA : espace + air

PITTA : feu + eau

KAPHA : eau + terre

 

En observant les cinq éléments et les trois constitutions (et la nature en général), l’ayurvéda à ensuite attribué des qualités de matière au trois constitutions. Explications :

Vata a des qualités similaires à celles de l’air et de l’espace : subtil, léger, mobil, froid.

Pitta a des qualités similaires à celles du feu et de l’eau : chaud, vif, tranchant.

Kapha a des qualités similaires à celles de la terre et de l’eau : onctueux, lent, lourd, stable, frais.

 

 

POURQUOI VATA EST LE DOSHA QU’ON TRAITE SOUVENT EN PREMIER ?

 

Vata est synonyme de mouvement, et on sait que la vie en elle même est une série de mouvement, même dans l’immobilité il y a du mouvement, c’est le principe de la vie (l’inertie tendant plutôt vers la décomposition et la mort).

De ce fait Vata est plus facilement aggravé car la vie elle même à au moins une qualité semblable à celles de vata : la mobilité.

Comme on considère en ayurvéda que le même augmente le même, par nature la vie augmente vata, c’est normal et nécéssaire.

Mais aujourd’hui, surtout dans les grandes villes, la mobilité devient de plus en plus présente et de plus en plus rapide : métro, avion, voiture, …

Même la situation sociale est plus mobile : on est chef d’entreprise la journée et mère au foyer le soir. On doit savoir tout faire.

À ça s’ajoute es écrans, la télé, qui augmentent quotidiennement la qualité subtile de vata.

Notre société occidentale moderne à tendance à augmenter les qualités de vata dosha, c’est pour ça qu’aujourd’hui je vais vous parler d’apana vayu, un sous-dosha de vata, qui est efficace à travailler dans l’équilibre pour vata dosha.

 

LES 5 SOUS-DOSHAS (LES VAYUS) 

 

Vata dosha est lui même composé de 5 sous-doshas : les vayus (un autre terme pour désigner l’air, un synonyme de vata).

Ces cinq vayus ont chacun une fonction :

 

  • Prana vayu est la fonction reception. Il réceptionne l’énergie vitale, l’air à l’inspiration, il élève notre force vitale, c’est grâce à prana vayu que nous recevons les sensations des cinq organes des sens par exemple. Sans prana, nous ne serions qu’une masse de matière.

  • Undana Vayu est la fonction de l’expression, il régit le début de l’expiration mais aussi notre force, notre volonté et notre mémoire.

  • Samana vayu absorbe l’énergie par exemple, il permet au nutriments de pénétrer dans nos tissus profonds par le tube digestif.

  • Vyana vayu diffuse l’énergie dans tous le corps et permet le mouvement.

  • Apana vayu élimine tout ce dont nous n’avons plus besoin.

 

 

APANA VAYU

 

Apana Vayu a la fonction élimination, il est situé dans la partie inférieur du corps (sous le nombril), il est un des vayus les plus important à traiter car si apana vayu est déséquilibrer il risque de contrarié les autres vayus et à terme les autres doshas : c’est le début de la maladie.

Apana vayu régit la fonction élimination à plusieurs niveaux : physique, subtil et mental.

Au niveau physique, Apana dirige la fin de l’expiration et l’élimination de gaz carbonique, l’élimination des déchets (selles, urines), des menstruations et de l’accouchement. En quelque sorte, il permet au corps de rester propre.

 

Au niveau subtil, Apana soutien l’immunité : il s’occupe d’éliminer ce qui n’a pas à être là comme les toxines ou les bactéries. Apana vayu est l’intelligence subtile de notre immunité : c’est lui qui permet à nos cellules de se battrent contre les potentiels maladies.

 

Au niveau mental, Apana permet aux expériences sensorielles, émotionnelles et mentales négative d’être eliminées.

 

Apana vayu est donc indispensable à l’équilibre de notre santé physique et mentale.

Comme il est de nature vata (espace + air) il a des qualités semblables à celles de vata : léger, mobil, subtil, froid.

Si ses qualités commencent à augmenter (surtout dans son siège), apana vayu risque d’être perturbé, de ne plus fonctionner correctement : il peut être bloqué, se dirigé de manière irrégulières aux mauvais endroits ou trop rapidement.

Ces dysfonctionnements créeront des désordres tels que des diarrhées, des constipations, syndrome du colon irritable ou maladie de crohn, des menstruations difficiles, des fausses couches, des douleurs dans les hanches et le bas du dos, hernies discales, lumbagos.

De manière plus subtile, apana vayu se trouve dans la même zone que le premiers chakra, le chakra racine. Si apana vayu est faible, vous aurez la sensation de manquer d’ancrage, le besoin de sécurité, la sentiment de ressasser des expériences négatives sans pouvoir vous en débarrasser.

Au contraire, si apana valu est trop élevé, il vous entraînera vers le bas, l’inertie, la décomposition et la mort.

 

La vie dans son ensemble augmente vata car elle est par nature le mouvement. Aujourd’hui malheureusement notre société à tendance à augmenter facilement vata du fait de son caractère de plus en plus mobil, subtil, et irrégulier. C’est pourquoi il est important d’entretenir le bon fonctionnement d’apana vayu afin de traiter vata dans son ensemble (apana vayu dirigeant plus ou moins touts les autres vayus).

 

 

ENTRETENIR APANA VAYU

 

Amenez de la souplesse, de la douceur et de la cohesion dans votre vie, dans votre mental, dans vos mouvements, dans votre alimentation.

 

Les asanas :

Travaillez doucement, ne brusquez pas le corps, amenez de la souplesse dans votre façon de pratiquer !

  • ouvertures de hanches pour enlever la raideur et la congestion et permettre la bonne circulation d’apana vayu vers le bas.

  • torsions et flexions arrières douces pour assouplir le bas du dos.

  • dynamiser le siège d’apana vayu : du nombril jusqu’au orteils. Muscler les cuisses, l’abdomen, le périnée, de manière à rediriger apana vayu dans son siège. Faites des postures d’équilibre sur une jambe : l’arbre par exemple, et ramenez votre concentration sur vos fondations : gros orteils, pieds, jambes, bassin.

 

La respiration :

Ne forcez pas vos capacités pulmonaires, à nouveau amenez de la douceur dans votre pratique !

 

  • des pranayamas (exercices de respiration) pour prendre conscience voir allongé l’expiration, Nadi Shodhana par exemple.

  • réciter le mantra So Ham. Le son So permet naturellement d’allonger l’inspiration (prana vayu), le son Ham permet naturellement d’allonger l’expiration (apana vayu).

  • Pratiquer l’exercice de contraction du périnée ( Kegel / Mula bandha).

 

L’alimentation :

Amenez de l’onctuosité dans vos repas (légumes cuits, purées, riz,…) et observez l’intention que vous donnez à votre repas : amenez de la bienveillance.

  • Manger à heure régulière !

 

Voilà vous savez tout sur Apana Vayu !

Si vous êtes curieux et que vous avez envie d’approfondir vos connaissances en yoga et en ayurvéda, je vous invite à vous inscrire au prochain stage «  Yoga & Ayurveda » qui aura lieu à Trimurti Village, dans le Var, au beau milien des pins parasols et du chant des cigales ^^!

Pour réserver cliquez ici !

 

Namasté

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Catégories

Please reload

Pages que j

Les cours de yoga
 collectifs:

Lundi 17h30-19h

Mercredi 12h15 13h45 & 17h30-19h

Vendredi 8h15-9h45

 Vendredi 10h30-12h

Les Ateliers
Yoga & Ayurvéda

Des journées cocooning avec ateliers d’ayurvéda et séances de yoga ! Touts les infos sur cette page :

Je m'abonne au Journal des Nouvelles

Follow me

  • Lola Angual Yoga Ardèche
  • Lola Angual Yoga Ardèche

#Guerrière de l'amour