Le  Yogi

 Blog

Connaissez-vous vos hanches ?

December 14, 2016

 

 

Quand on pratique régulièrement le Yoga on se rend compte que les hanches sont souvent une partie du corps difficile à travailler; elles sont raides, ne se plient pas comme on voudrait... Alors on se dit « ah il faut que j’assouplisse mon plie de l’aine », « ah il faut que j’exerce ma tête de fémur à aller sur le coté dans la posture du bras tendu au gros orteil au sol », « ah et les japonaises pourquoi sont elles si à l’aise dans ces postures qui mobilisent nos hanches rigides ! »

 

 

 

Et si cette raideur venait plutôt de notre mental...?

 

 

 

Aux hanches, correspond les deuxième chakra : Svadhistana, le chakra sacré.

Il est lié aux émotions et aux désirs, proches des organes sexuels, il représente la fertilité, la fluidité et la créativité. 

Quand Svadhistana est équilibré, on est créatif et réceptif aux changements;

déséquilibré on aura tendance à être irritable et même perdre confiance en soi.

 

 

Ce chakra si mystérieux et complexe est appelé en langage de Yogini « Le grenier du corps ». On y stockerait nos vieilles émotions refoulées ou celles qu’on ne veut plus voir, mais dont on ne veut pas non plus ce débarrasser...

 

Ca vous parle toutes ces choses qu’on entasse au fond d’un placard sans trop savoir pourquoi ?

Moi oui, venez ouvrir les tiroirs du meuble télé, vous ne serez pas déçus... 

 

Vous l’aurez compris toutes ces émotions qui s’entassent dans nos hanches ne nous rendent ni plus souples ni plus légères...

Au contraire, on ne lâche pas prise, on retient, alors nos hanches suivent le mouvement en bon petits soldats du cerveau !

 

Mais pourquoi me direz vous ?

Oui c’est vrai pourquoi ? Pourquoi nos émotions refoulées se stockeraient aux creux de nos hanches et pas ailleurs ?

Alors j’ai mené mon enquête dans mes bouquins de yoga, mes cours Sivananda, mes blogs préférés et voici ce que j’ai trouvé :

 

Déjà, l’articulation des hanches nous sert, et ça depuis la préhistoire, à fuir quand il y un prédateur. A se recroqueviller quand on est congelé dans son lit et qu’il fait 8° dans la chambre (souvenirs, souvenirs..). Mais aussi à donner un coup de pied dans le château de sable du petit garçon d’à côté parce que le sien est plus beau et qu’on est jaloux.

 

Bref on mobilise nos hanches quand on est stressé, comme au temps de la préhistoire, où le stress était synonyme de danger qui était lui même synonyme d’instinct de survie !

Un superbe livre nous explique très bien ces vieilles trajectoires instinctives de notre cerveau, que l’on sillonne depuis des siècles et des siècles et qu’on a du mal à contourner . ☞ Le Cerveau de Bouddha de Rick Hanson et Richard Menduis.

 

Donc la relation entre stress et articulations des hanches peut expliquer la tendance à amasser des émotions réprimées à cet endroit.

 

Mais ce n’est pas tout !

 

 

 

Le ligament ilio-fémoral (celui qu’on utilise quand on ouvre les hanches par exemple) est exactement sur la trajectoire du méridien de la vésicule biliaire ( selon les enseignements de la médecine chinoise traditionnelle, qui peuvent par ailleurs compléter utilement ceux de l’ayurveda ).

 

 

 

 

 

Et comme par hasard, la vésicule biliaire reçoit la bile du foie et la stocke, prête à la libérer pour la digestion ( elle est aussi le seul viscère Yang à stocker un fluide pur ) .

De plus, la vésicule biliaire et le foie se mobilisent pour nourrir les tendons en sang ( travail du foie ) et en énergie Ki ( la vésicule biliaire ) pour leur donner force et souplesse !

Les tendons, rappelons le, sont la liaison entre le muscle et l’os !

 

Donc, la relation entre le chakra Svadhistana et le travail de la vésicule biliaire, dont le méridien passe par les hanches, sont extrêmement liés et surtout extrêmement similaires : stocker et libérer ... !

 

Oulala ça fait peur tous ça ! Mais pas de panique, comme on dit chez les yogis :

 

De la boue naît le lotus .

 

Alors pour laissé s’en aller toutes ces stagnations qui nous empêchent d’avancer dans nos postures préférées comme dans la vie de tous les jours, on travaille des asanas et des variations tels que :

 

Eka pada raja kapotasana - Le pigeon royal sur une jambe

 

Virabhadrasana 1 & 2 - Le guerrier

 

Ces postures nous conduisent au lâcher-prise

 

Si on veut aller plus loin dans le pigeon nous devons obligatoirement créer de la place !

Créer de la place ça veut dire libérer de l’espace pour accueillir de nouvelles choses,  dans la vie comme sur le tapis. Créer de la place çà veut dire lâcher prise pour aller plus loin.

 

Lâcher-prise c’est s’ouvrir à l’inconnu, pour mieux accueillir les nouvelles choses qui s’offrent à nous.

Lâcher-prise ça veut dire laisser partir toutes les stagnations d’énergie qui nous épuisent et nous tendent sans même qu’on ne s’en rende compte.

 

Si on veut aller plus loin dans le guerrier, il faut accepter que la hanche aille sur le côté et cesse de vouloir se rétracter comme un foetus.

Alors oui je le dis, au risque de passé pour une Uluberlu, il faut bel et bien ouvrir ses chakras... Ce chakra qui retient tout dans Virabhadrasana; il faut le laisser s’ouvrir sur le côté, s’agrandir et s’étirer.

 

Mais attention mes Yogis, c’est un travail long et difficile car il est question d’intériorité et d’introspection.

Il faut avant tout rentrer dans la posture avec ce que l’on ressent et surtout pas avec ce que l’on voit de la posture.

Il faut ressentir profondément la posture pour comprendre ce dont elle a besoin pour se déployer, c’est seulement là que vous comprenez tout l’intérêt du lâcher-prise:

 

Accepter .

 

Et comme le disait si bien mon maître chouchou Iyengar :

 

« L’enseignement des asanas ce n’est pas maîtriser une posture, c’est utiliser cette posture pour nous comprendre et nous transformer . »

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Catégories

Please reload

Pages que j

Les cours de yoga
 collectifs:

Lundi 17h30-19h

Mercredi 12h15 13h45 & 17h30-19h

Vendredi 8h15-9h45

 Vendredi 10h30-12h

Les Ateliers
Yoga & Ayurvéda

Des journées cocooning avec ateliers d’ayurvéda et séances de yoga ! Touts les infos sur cette page :

Je m'abonne au Journal des Nouvelles

Follow me

  • Lola Angual Yoga Ardèche
  • Lola Angual Yoga Ardèche

#Guerrière de l'amour